Granby 450-522-3393    Sherbrooke 819-200-5332    Montréal 514-613-5594    Ailleurs 877-438-5454

Contrairement à ce que l’on peut penser, la présence de punaises de lit (Cimex lectularius) dans les maisons n’est pas un phénomène récent. Bien au contraire… La punaise de lit aurait été au cours des siècles, un compagnon fidèle de l’homme et, ce, depuis le temps où les cavernes ont servi à héberger l’homme, notamment en Méditerranée. (Sailer 1952, Usinger, Povolny 1966). Mais les punaises de lit, d’où viennent-elles ?

En réalité, la punaise de lit est une championne de l’adaptation. Présente auprès des chauves-souris, puis des oiseaux, les punaises de lit adorent également le sang humain. Elles ne se gênent donc pas pour s’établir dans les maisons, plus spécifiquement dans la chambre et le lit de ses victimes. Au cours de la seconde moitié du 20e siècle, une bonne part de l’humanité aura bénéficié d’un sursis concernant les punaises de lit. Les punaises de lit étaient si rares qu’elles furent oubliées dans la culture générale de bien des gens et même de certains exterminateurs. Cette époque coïncide avec l’utilisation massive de pesticides efficaces contre la bête, tant à l’intérieur de la maison qu’à l’extérieur. Parmi ces pesticides figuraient entre autre le fameux « DDT » (Dichloro Diphényle Trichloroethane) qui sera banni vers la fin du siècle. La punaise de lit aura donc profité de ce bannissement ainsi que du retrait du marché de certains gaz insecticides mortels tel que le zyklon B, autrefois disponibles pour les agriculteurs et utilisés efficacement contre les punaises de lit.  Dans les dernières décennies, la punaise de lit aura également profité de son oublie et du manque de connaissance des gens pour refaire un retour en force.

Il est souvent difficile prouver d’où viennent exactement les punaises de lit lorsque l’on est victime d’une infestation. On sait toutefois qu’elles sont omniprésentes dans toutes les grandes villes du Monde. Il faut également comprendre que la punaise de lit a besoin d’un hôte humain ou animal afin de subsister et de se reproduire. Les lieux matériels ne constituent donc que des vecteurs intermédiaires de propagation en raison de victimes pouvant y avoir apporté accidentellement des punaises. Il faut noter que la présence de punaises de lit dans ces lieux n’est pas reliée à la malpropreté. Voici donc quelques types d’endroits où ont déjà été retrouvées des punaises de lit :

Des punaises de lit dans les matelas et les articles et meubles de seconde main.

Les meubles, les objets et le linge seconde main sont susceptibles d’héberger des punaises de lit. Il est notamment important d’éviter de récupérer des matelas dans la rue puisque ceux-ci sont fréquemment abandonnés, parfois quasiment neufs, par des gens victimes d’une infestation de punaises. Les victimes se départissent même parfois de tout leur mobilier, ce qui en fait des vecteurs efficaces de la dispersion pour la punaise de lit. Tout achat dans un magasin de solidarité ou de seconde main devrait être scrupuleusement examiné avant d’être rapporté à la maison.

Des punaises de lit dans des hôtels et Auberges

Plusieurs établissements d’hébergement comme des hôtels, des motels et des auberges ont été victimes de la présence de la punaise de lit dans une chambre ou une autre à un moment donné. Ceci s’explique par le fort roulement de différents clients dans une même chambre et par l’achalandage de travailleurs et de touristes provenant de zones à risques. Même les plus grands hôtels 5 étoiles sont parfois victime de punaises de lit. Il est conseillé d’être vigilant lors d’un séjour en établissement d’hébergement et de prendre des précautions dont, entre autres :

  • Dès l’arrivée déposer les bagages dans la chambre de bain (jamais sur le lit),
  • Procéder à une inspection visuelle des draps et des coutures du matelas
  • Être attentif à tout signe de présence des punaises de lit dans une chambre.
  • Toujours maintenir les vêtements dans des sacs hermétiquement fermés.

S’il advenait que vous trouviez une punaise de lit ou encore des signes de leur présence, vous pouvez demander à être relocalisé dans une chambre exempte de punaise.

Visites de personnes dont logement est infestés par des punaises de lit.

Cela prend souvent plus de 30 jours entre le moment où une infestation se déclare et le moment où la personne en prend conscience. Certaines personnes peuvent prendre plus d’une année avant de s’en apercevoir puisque 20 à 30 % d’entre elles ne souffrent d’aucune réaction lorsqu’elles se font piquer. Les visites au domicile de ces personnes ainsi que les visites de ces personnes à votre domicile peuvent être source de contamination. La prochaine fois que vous serez invités à une rencontre familiale pensez entre autre à éviter de déposer votre manteau sur un lit…

La punaise de lit et les camions de déménagement

Vous n’aviez pas de punaise de lit et vous avez déménagé dans un appartement qui lui aussi n’avait pas de punaise de lit, mais vous constatez que vous vous faites piquer ? Dans certains cas, les punaises de lit peuvent provenir d’un camion de déménagement contaminé par un déménageur vous ayant précédé. Dans des villes comme Montréal, où le taux d’infestation est élevé et où la majorité des déménagements sont concentrés autour du 1er Juillet, il n’est pas étonnant que des effets contaminés puissent parfois transiter dans les camions de déménagement. Lors de votre prochain déménagement, pensez à envelopper vos sommiers et matelas dans des sacs bien fermés. Assurez-vous que les boites de carton ondulés soient fermées par du ruban adhésif sur tous les côtés présentant une fente. Évitez également d’utiliser les couvertures de déménagement utilisées d’un déménagement à un autre. Enfermez les couvertures dans un sac de plastique hermétiquement fermé et utilisez plutôt vos propres couvertures. Il peut également être une bonne idée d’effectuer une inspection visuelle et de passer l’aspirateur dans la boite du camion avant d’y déposer vos effets. Sachez également que certaines compagnies de déménagement prennent des précautions contre la présence punaises de lit. Renseignez-vous auprès d’elles.

Lieux de travail infestés par la punaise de lit.

Il arrive parfois que des lieux de travail soient infestés par la punaise de lit. Les punaises peuvent se retrouver, par l’intermédiaire d’une victime infestée, dans tous types de lieux de travail. Qu’il s’agisse d’un hôtel, d’un centre d’appel 24h/24h, d’une école, d’une garderie, d’un centre d’hébergement, d’un centre de soins, ou même d’une prison, il importe que le personnel soit informés et capable de reconnaitre les punaises et les signes de sa présence. Une détection rapide et un traitement adéquat est la seule manière de circonscrire une infestation et d’éviter de la propager aux foyers des employés et des visiteurs. Si vous gérez un commerce ou un endroit publique et que vous êtes victimes de punaises de lit, vous pouvez lire notre article « Une gestion efficace des punaises de lit à l’école » . Vous y trouvez des outils intéressants pour les écoles lesquels pourraient s’adapter et vous aider à former votre personnel et à gérer efficacement la présence de punaises de lit dans un lieu de travail ou dans un lieu publique.

Des punaises de lit provenant de logements contigus.

De temps à autres, l’infestation de punaises ne trouve pas sa source dans des objets de secondes mains, ni par des visiteurs infestés, ni par un séjour dans un hôtel, un motel ou une auberge, ni par un camion de déménagement contaminé, ni même dans un lieu de travail contaminé. Les punaises de lit peuvent facilement migrer d’un logement à un autre. Elles utilisent parfois les trous dans les murs mitoyens qui laissent passer la plomberie des tuyaux d’aqueduc, de chauffage et d’égouts. Lors d’une infestation, il est donc parfois utile de vérifier les logements contigus dans tous les sens afin de s’assurer qu’une fois traitées, les punaises du voisin ne reviennent pas vous hanter. Il serait également sage de demander à votre propriétaire de colmater les ouvertures entre les logements, notamment les orifices laissant passer les tuyaux de plomberie. Sachez également qu’effectuer soi-même un traitement contre les punaises de lit à l’aide de certains produits inappropriés peut répulser les punaises et les répandre dans tout le logement et parfois même dans les logements contigus.

Les nids d’oiseaux et les chauves souris sources de punaises de lits.

Les punaises de lit sont présentes chez les chauves-souris, chez les oiseaux et chez l’homme. Il semble toutefois qu’elles préfèrent l’homme à l’oiseau. Les chauves-souris utilisent parfois les greniers ou les avants toits afin de nicher. Les oiseaux s’installent parfois également dans les greniers et sur les corniches. La présence de chauve-souris et d’oiseaux dans ces endroits peuvent être une source de parasites dont la punaise de lit. Si vous croyez que vos punaises proviennent de ces endroits, il pourrait être sage de faire boucher les trous par où entrent ces animaux dans votre grenier. Évitez également de tolérer des nids d’oiseaux sur votre maison. Si vous appréciez la compagnie des oiseaux et des chauves-souris, optez plutôt pour des nichoirs moyennement éloignés de la maison.

Rapporter des punaises de lit d’un voyage dans les grandes villes ou dans les pays chauds.

Les punaises de lit de lit sont fréquentes dans les grandes villes et dans les pays tropicaux. Dans certaines régions, elles sont si présentes qu’on semble s’y habituer et répéter les traitements de temps à autre afin d’en contrôler le plus possible le nombre. Si vous effectuez un voyage au cœur d’une grande ville ou si vous visitez un pays tropical, demeurez vigilants. Apprenez à reconnaître les signes de présence de la punaise de lit  , ainsi que les différentes réactions cutanées provoquées par ses piqûres. Si vous avez effectué un voyage quelque temps avant l’apparition de punaises de lit, il se pourrait que vous les ayez rapporté avec vous.

Des punaises de lit dans des trains et des métros.

Au cours des années, des punaises ont été retrouvées également dans certains trains. Il est donc conseillé d’inspecter soigneusement votre cabine-couchette si jamais vous en utilisez une. Certaines punaises ont également été retrouvées dans voitures de métro. Largement utilisés par les travailleurs, les familles et les écoliers, les voitures de métro, comme tout autre moyen de transport en commun, peut contribuer à la propagation des punaises de lit.

Punaises de lit dans des avions

Certains cas de présence de punaises de lit ont été rapportés dans des avions. On se rappelle entre autre le cas d’un vol Los-Angeles-Londres en février 2011 ou celui d’un vol Paris-Montréal en octobre 2015. Ces incidents avaient fait les manchettes. Le transport international permet donc parfois aux punaises de lit de se transférer d’une ville à une autre ou d’un pays à un autre.

La punaise de lit dans les édifices commerciaux

Les édifices commerciaux sont vastes et personne n’y dort. Toutefois, certains édifices commerciaux et gouvernementaux sont parfois victimes de la punaise de lit. À ce sujet, un exterminateur de la région de Calgary aurait récemment constaté une hausse de 30% des infestations dans des lieux publiques. D’après celui-ci, les bancs dans les endroits publics sont de plus en plus attrayants et confortables tant pour les gens que les punaises de lit, cela  pourrait expliquer le phénomène.

la punaise de lit à Montréal

Les quartiers les plus affectés par les punaises à Montréal :

À Montréal, la punaise de lit s’est bien implantée. Même si elle est présente ici et là un peu partout sur l’Île de Montréal, certains arrondissements sont plus affectés que d’autres. À partir de des données fournis par la Ville de Montréal, Radio-Canada a procédé à une cartographie des régions où le nombre d’interventions déclarées pour des résidences sont les plus élevés. [  ]. Malheureusement, certaines villes comme Mont-Royal ou Westmount en sont exclues, ce qui nous empêche une vue complète de la problématique. De plus, les interventions dans les entreprises et les gros établissements n’y sont pas représentées.

Les logements de l’Office Municipal d’Habitation de Montréal (OMHM) semblent particulièrement touchés par la problématique. En 2016, un article du quotidien Le Soleil nous apprenait que l’organisme visitait chaque année près de la moitié de leurs logements et qu’environ 14% d’entre eux sont victimes de la présence de punaises de lit.

Montréal peut toutefois se consoler puisqu’elle ne figure pas première dans les palmarès des villes les plus touchés par la punaise de lit au Canada. Orkin a établi ce palmarès en 2017 en compilant les interventions effectuées tant dans les résidences que dans les commerces au cours d’une année par l’entreprise. Toronto, Winnipeg, Vancouver, Ottawa et 9 autres villes canadiennes précèdent Montréal en termes de traitements des punaises de lit. Il semble donc que Montréal ne soit pas la ville la plus affectée.

Vous avez des punaises de lit ?

Vous croyez avoir des punaises de lit dans votre chambre? Contactez-nous dès maintenant afin de discuter de votre situation avec un technicien spécialisé dans l’éradication des punaises de lit.  Nous vous aiderons à bien identifier l’insecte et nous vous aiderons à vous en débarrasser rapidement et efficacement.

Tel: 514-613-5594

 

 

Vous avez des piqûres mais vous ne trouvez pas les punaises de lit?  Lisez notre article expliquant comment trouver les punaises de lit dans votre chambre.

comment trouver des punaises de lit